12 décembre 2012

Nord de la Grèce, 13 mars 2011

Le nord de la Grèce est d'une grande beauté. Matin ensoleillé, ciel bleu, une vue exceptionnelle, que demander de plus ?






Pas toujours facile le voyage à vélo ! Faut prendre des risques...















17 novembre 2012

Rome, 1 mars 2011

Rome 1 au 7 mars 2011

Rome sous la pluie est quand même exceptionnel.

Ici le centre-ville et les grands espaces du palais de Jules César.



Ou sommes-nous selon vous?















Re retour Europe

De retour en Europe, Barcelone nous accueil. Quel bonheur de revenir un peu dans la civilisation.
Barcelone est une ville remarquable. Selon nous une des plus belle ville au monde. Donc a voir avant de mourir!









Haut Atlas, Maroc, 5

Haut Atlas, Maroc 4 janvier 2011

Pour notre première sortie de l'année, le paysage c'est mis sur son trente-six! Nos jambes travaillent en sur temps.




Le col du Tichka, culmine à 2260 métres. Mais quelle descente de 70km en direction de Marrakech YOUPPI!





18 octobre 2012

Le Maroc 3e partie

C'est ici au Maroc que nous avons eu notre premier choc de culture. Et oh! oui ce fut dur par moment. Dans les coins reculé, il semble que le temps ce soit arrêté il y a 1000ans. Tout ici nous rapelle la vie telle quelle était jadis, dur, impitoyable, mais simple.




17 octobre 2012

Le Maroc 2e partie

Fès, ville au cœur du Maroc, la ville regorge de vie. Les marchés sont animé et remplis de victuailles de toutes sorte. La vie dans le souk n'a pas vraiment changé depuis l'antiquité. Encore une fois un dépaysement assurez au travers des six mille ruelles de la vieille ville.




Dès la sortie de Fès, les montagnes se dressent et voilà les moyens et les grands Atlas du Maroc. Montagnes au sommet de 2500m. Dur dur pour le cycliste...






16 octobre 2012

Le Maroc 1

Le Maroc fut pour nous une découverte magnifique, avec ses déserts noir, ses dunes de sable, ses montagnes, sa cuisine savoureuse, et ses habitants. Nous y avons parcouru 2464km.

 Nzala à Fès, 05-12-2010


Direction de Fès


Le grand réservoir du barrage El Wahda au paysage fantastique !


Nous vous invitons fortement à visiter le Maroc en vélo. Une destination, fantastique extrêmement dépaysante.



11 octobre 2012

La région de Ronda, Espagne 18-10-2010

Notre ami Marteen. Il a fait de Amsterdam au Cameroun en vélo. BRAVO Marteen! Nous avons roulé avec lui quelques jours.



La ville de Ronda est perchée sur un piton rocheux avec une vue à 360 absolument magnifique. Elle est le lieu ou la tauromachie est née. Les montagnes environnantes de l'Andalousie est la région des villages blanc. Une des plus belle journée de vélo de notre voyage et que dire de la descente vers Gibraltar.










 

2 octobre 2012

5 août 2012

Le grand retour

Les trois derniers kilomètres

5 aout 13h30

Le départ de Toulouse se fit très tôt. En effet, dès cinq heure du matin le réveil sonna. Les yeux a peine ouvert nous sortons notre matériel de la maison. Un orage se prépare à l'extérieur. Quelques gouttes nous tombent sur le nez. Le tonnerre éclate avec fracas annonçant la fin de notre voyage. Les éclairs font un spectacle éblouissant. Le cœur gros nous finissons de ranger nos vélos dans la voiture. Comme si ce n'était pas assez, un éclair vient fracasser le ciel et tombe à deux mètres de nous. Nous sommes figés de peur. Ceci serait-il un signe de l'au-delà, nous disant continuer ce voyage? Aussitôt l'enregistrement fait et les vélos rangés dans de gros sac de plastique, et oui nous prenons une chance, nous disons aurevoir à Sylvie notre super cousine de Toulouse. Merci Sylvie pour tout ton aide. Ce fut génial de terminer ce voyage chez toi.

De Montreal Fin 2012-08-05


Muret à Montréal, 5000km!

 Nouveau départ, nouveau défi!

5 août  8h30am
 
De Muret à Montréal 2012-08-05


Notre Blogue ne s’arrête pas ici. En effet, nous écrirons encore quelques articles, et une conclusion finale dans les prochaines semaines. Pour votre plaisir, cher lecteurs, nous partagerons avec vous, plusieurs vidéos que nous n’avons jamais incluses dans le site. À ne pas manquer…

4 août 2012

St-Vincent à Muret, 177km


En route vers la maison…

30, 31 juillet et du 1er au 4 aout

Les nuits d’insomnies, du au stress du retour, nous hantent depuis quelques semaines déjà et retarde nos départs le matin. Il faut bien essayer de reprendre le dodo qui nous manque. Encore ce matin, nous n’avons rien pour le déjeuner à part de deux, trois madeleine et un bout de baguette un peu sec. Ce n’est pas gros mais, pour l’effort que nous avons besoin c’est bien assez. Et, en plus, il faut commencer à penser à réduire nos portions… La route est aussi plate qu’une crêpe presque jusqu’à Moissac, notre étape du jour. À Sauzet, à sept kilomètres du départ, un petit village avec épicerie et boulangerie. Un vrai déjeuner s’impose,  yogourt et viennoiserie au petit parc public. Depuis quelques jours nous nous amusons, avec nostalgie et larmes, à se rappeler les bons souvenirs de notre voyage. Au départ de Sauzet, nous empruntons une petite communale qui nous fait passer à travers les immenses champs de tournesol.

29 juillet 2012

Meyronne à St-Vincent, 137km, 832m


L’objectif 28,000km, atteint!

27,28 et 29 juillet

Sous un soleil resplendissant nous quittons nos amis Frédérique et Daniel. Leur site web pour les prochaines années. ICI

Nous garderons un excellent souvenir de ce séjour chez eux et dans les Causses du Quercy. L’étape d’aujourd’hui nous emmène à Sarlat-la-Canéda, un des beaux villages de France et dont nous avons cessé d’entendre de bons commentaires. Daniel nous dit qu’il a aussi une agréable piste cyclable qui mène de Souillac à Sarlat. Malheureusement, nous ne trouverons jamais la piste et nous roulerons sur la route, qui est pas si achalandée que ça et qui est la plupart du temps à l’ombre. Nous verrons, en prime, quelques beaux châteaux, un élevage d’oies et un beau 28,000km sur l’odomètre.

YES BABY !!!

27 juillet 2012

La fin approche !

La fin de cet extraordinaire voyage approche rapidement. Il ne nous reste que 150km à parcourir avant Toulouse. Pour votre information, nous serons de retour le 5 aout à Montréal  à 11h20 à l’aéroport Trudeau.

26 juillet 2012

Brengues à Meyronne, 190km, 1125m


Le Quercy

Du 23 au 26 juillet

Encore ce matin, le café est gratis, merci! Un bon boost de caféine pour monter la côte qui nous sort de la vallée du Célé pour atteindre les Causses du Quercy. Ici, tout est bâti en pierre des champs, il fallait bien nettoyer ces champs pour en faire des terres cultivables et du pâturage pour toutes ces bêtes.
De Brengues à Meyronne 2012-07-23


 Nous tombons en amour avec le sympathique petit village d’Espédaillac ou rien ne semble avoir changé depuis le moyen-âge. Que de plaisir de visiter la charmante petite église dans ce décor médiéval.

De Brengues à Meyronne 2012-07-23


22 juillet 2012

Capdenac à Brengues, 93km, 553m


Au cœur de la préhistoire

21 et 22 juillet

Nos amis de Meyronne nous ont fortement recommandés d’aller voir les grottes de Pech Merle plutôt que celles de Lascaux. Après étude de la carte de la région, nous voyons que ces dernières sont sur la vallée du Célé, voisine du Lot et qui se croise à St-Cirq-Lapopie, qui est à une cinquantaine de kilomètres de Capdenac. Étant donné que nous avons le temps, nous décidons de partir ce samedi matin pour St-Cirq-Lapopie.
De Capdenac à Cabrerets 2012-07-21

20 juillet 2012

Ste-Eulalie d’Olt à Capdenac, 111km, 618m


La vallée du Lot

Du 17 au 20 juillet

Il est trop tôt quand les premiers pêcheurs arrivent et mettent leur bateau à l’eau. Nous n’en tenons point guère et nous essayons de dormir malgré le bruit qu’ils font. Le cadran sonne le deuxième réveil. Lysanne ouvre la tente… malheur! Un épais brouillard couvre la rivière, les montagnes et le soleil. Il n’y a rien d’autre à faire que de s’emmitoufler dans son sac de couchage et de se coller, en cuiller, avec son amour. À huit heure trente, le soleil crie victoire sur le brouillard. Nous sortons de nos sacs, plions la tente et déjeunons en regardant les derniers nuages de brouillard danser sur la rivière.
De Ste Eulalie à Entraygues 2012-07-17

16 juillet 2012

Florac à Ste-Eulalie d’Olt, 103km, 968m


Les Gorges du Tarn

15 et 16 juillet

Sous un vent froid et un ciel gris nous partons vers les Gorges du Tarn. Non, ce n’était pas sur l’agenda mais, lorsque nous avons planifié notre route durant nos deux jours de congé, nous avons remarqué que nous étions à côté. Une visite s’impose. Des cinquante-trois kilomètres de gorges, nous en feront un peu moins que la moitié. Nous remonterons vers le nord à partir de La Malène, un petit village entre Ste-Énimie et Les Vignes. Le départ est donné vers les dix heures, nous n’avons qu’une quarantaine de kilomètres à faire et en plus, ça descend tout le long. Pourquoi donc se presser? Le paysage granitique s’impose en crescendo pour atteindre leur paroxysme entre Ste-Énimie et La Malène.

De Florac à La Malene 2012-07-15


14 juillet 2012

Aix-en-Provence à Florac, 240km, 1794m


En route vers la maison

10 au 14 juillet

Il nous est bien difficile de partir ce matin, nous avons été si bien reçus chez Julie et Julien. Le Québec peut être une belle destination pour un voyage de noce! Nous finissons donc par partir vers les dix heures trente. Le soleil est chaud et bon. Notre route passe par plein de petits villages provençaux. Les jambes vont bien mais notre moral est un bas. Faut dire que nous avons réalisé tous les défis que nous nous étions fixés avant le retour à la maison. Maintenant, nous pouvons presque dire que nous roulons pour rouler et arriver à Toulouse. Lysanne propose un dernier défi, pourquoi ne pas essayer d’atteindre le vingt-huit millième kilomètre avant le retour? Oui, c’est une idée… La journée se passe tranquillement et nous roulons jusqu’à Fontvieille, pas loin des Baux de Provence.
De Aix en Provence à Fontvieille 2012-07-10


9 juillet 2012

Les Gorges du Verdon, 0km


Depuis le temps qu’on en parlait…

9 juillet

Hier soir, au retour de la petite virée en ville, Julie nous demande si nous sommes allés dans les Gorges du Verdon. Un peu embarrassé nous lui expliquons que cela fait trois fois que nous venons en Provence et que jamais l’occasion c’est vraiment présentée. Il n’en fallait pas plus pour qu’il décide spontanément que demain, soit aujourd’hui, serait la journée idéale pour y aller. Il ne faut pas oublier notre bikini et notre serviette car une saucette dans ce lac couleur d’azur nous est promis. Ça va faire du bien. Une heure de route sinueuse, passant à travers de nombreux petits villages, nous emmène aux abords du lac.
De Gorges du Verdon 2012-07-09


8 juillet 2012

Sault à Aix-en-Provence, 179km, 1732m


La Provence et le Luberon

7 et 8 juillet

Notre super performance d’hier ne nous à pas trop endolori les jambes et nous sommes prêts à traverser la Provence et le Luberon pour rejoindre Julie et Julien à Aix-en-Provence. Nous quittons Sault par les Gorges de La Nesque, oui c’est un détour de près de quarante kilomètres mais, c’est si beau. Une première montée nous emmène au point de vue du sommet. Les parois rocheuses de la Gorge sont si hautes qu’elles en donnent le vertige.
De Sault à Lourmarin 2012-07-07


6 juillet 2012

Le Mont Ventoux, 98km, 2012m


Pour la troisième fois…

6 juillet

Sans sacoche, nous partons ce matin pour une jolie balade en Provence. Question de bien se réchauffer, nous commençons par l’ascension du Ventoux par le côté de Sault, le plus facile et le plus joli au départ avec tous ces champs de lavande.
De Sault à Mt. Ventoux 2012-07-06


 Avec une moyenne de 4,5% jusqu’au Chalet Reynard, nous mangeons littéralement les vingt premiers kilomètres. Il y a même un papi qui s’est accroché à la roue de Louis! Après, ça se corse un peu, six kilomètres d’un peu plus pentu, soit entre sept et neuf pour cent.

5 juillet 2012

Briançon à Sault, 116km


Le repos

1, 2, 3, 4 et 5 juillet

Mais quel joli son qu’est la pluie sur notre tente ce matin. Louis avait bien lu les prévisions météo. Notre train pour Sisteron ne part qu’à treize heures, nous pouvons donc flâner un peu. Évidement nous paquetons tout notre matériel sous la pluie en espérant que nous puissions faire sécher le tout chez Michele et Benoît. Le train qui quitte à l’heure, toujours sous la pluie, nous annonce que nous devrons faire une partie du trajet en bus dû à des travaux. Nous qui pensions se reposer. Car ce fut toute une galère ce trajet en bus, sortir les vélos du train, enlever les sacoches, mettre les vélos dans la soute à bagage et recommencer le même stratagème pour reprendre le train. Avec ceci nous arrivons à Sisteron avec un bon vingt minutes de retard sous une fine pluie. Michele et Benoit sont là qui nous attendent. Enfin nous les rencontrons!
De Briancon à Sisteron 2012-07-01


30 juin 2012

St-Michel-de-Maurienne à Briançon, 82km, 2304m


Sur les traces du Tour de France
Le col du Télégraphe et le Galibier

29 et 30 juin

Les prévisions météo pour dimanche et lundi prochain n’étant pas bonne, ça nous laisse que deux jours pour faire le col du Télégraphe et le Galibier. Nous aurions bien pris une petite journée de pause entre les deux mais, mère nature en a décidé autrement. Peut-être c’est mieux ainsi. Le col du Télégraphe fait douze kilomètres à un pourcentage moyen de 8%, ce sera difficile mais au moins, il est régulier. Ce qui veut dire qu’il est facile de prendre un rythme et de mouliner lentement mais surement jusqu’au sommet.

De St-Michel de Maurienne à Valloire 2012-06-29

28 juin 2012

Bourg St-Maurice à St-Michel-de-Maurienne, 122km, 2112m


Sur les traces du Tour de France
Le col de l’Iseran

27 et 28 juin

Ca y est, nous sommes en route pour le plus haut col de l’Europe, le col de l’Iseran. Col hors catégorie dans le Tour de France. Qualifié de ‘’facile’’, OUAIS  OUAIS !!  la seule difficulté est en fait sa longueur, trente-huit kilomètres et son altitude, 2770 mètres. Avec nos vélos chargés, nous prendrons deux jours pour arriver au sommet  avec un arrêt en plein centre, à Val d’Isère pour faire une belle marche en montagne. La route est assez monotone mais offre quand même avec une belle vue sur les majestueuses montagnes qui se rapproche à chaque coup de pédales. Sa grimpe continuellement avec une légère pente mais a l’approche du lac, le travail des mollets est beaucoup plus exigeant de 7% à 8%, jusqu’au lac de Tignes et son barrage.
De Bourg St-Maurice à Val D'Isere, 2012-06-27


26 juin 2012

Beaufort à Bourg St-Maurice, 45km, 1241m


Sur les traces du Tour de France
Le cormet de Roselend

24, 25 et 26 juin

Nous avons si souvent lu le descriptif de ce cormet que nous appréhendons le pire. Une grosse montée avec de bons pourcentages. Pour toutes les fois que nous l’avons vu au Tour de France, c’est maintenant à notre tour de le faire. Une des premières bornes nous indique que nous sommes à dix-huit kilomètres du sommet, que l’altitude est de 900 mètres et que le dénivelé est de 8%. Il y a une borne à tous les kilomètres qui indique ainsi la progression et le dénivelé.
De Beaufort à Col de Roselend, 2012-06-24


De Beaufort à Col de Roselend, 2012-06-24


23 juin 2012

La Clusaz à Beaufort, 53km, 1142m


Sur  les traces du Tour de France
Le col des Aravis et les Saisies

22 et 23 juin

Mais qu’est-ce qu’il fait beau ce matin! Une journée parfaite pour grimper deux cols. Sylvie et Pascal nous attendent pour déjeuner car ensuite, ils aimeraient bien nous montrer un peu leur village. Pourquoi pas, il est encore tôt et la nuit ne tombe pas avant vingt-deux heures. Nous irons voir la maison du frère de Sylvie qui est perché haut dans les montagnes, c’est l’ancienne maison ‘’d’été’’ de la famille. La vue sur le domaine skiable et le village est magnifique et la maison, complètement rénové au goût du jour, est superbe. Une grande terrasse invite à la détente en admirant ce si beau paysage.
De La Clusaz à Beaufort 2012-06-22

De La Clusaz à Beaufort 2012-06-22


21 juin 2012

Thyez à La Clusaz, 41km, 1241m


Sur les traces du Tour de France 
Le col de la Colombiere

21 juin

Ah le beau soleil ce matin pour grimper le premier vrai col. Nous sommes prêts mentalement mais Lysanne a quelques problèmes de digestion. Espérons que ça passe. Anne nous accompagne jusqu’à la première intersection avant de nous souhaiter bonne chance et de nous regarder partir. Les jambes protestent un peu au départ mais, une fois réchauffée, tout va. La digestion de Lysanne par contre, ne va pas mieux. Le réchauffement dure jusqu’au village Le Reposoir, un nom bien approprié sachant que les derniers six kilomètres de la montée ont un pourcentage  moyen de 10%.
De Cluses-La Cluzas, 2012-06-21

20 juin 2012

Thonon-les-Bains à Thyez, 57km, 750m


Le col de Gets

20 juin

Ah ben %?*X*!*%?$#@#@$, Louis c’est fait manger sa sacoche Arkel par une souris gourmande qui aime bien la baguette!

De Fenalet-sur-Bex à Cluses 2012-06-20

 En plus, il pleut et pas un peu à part ça. Il faut mettre tout notre attirail de pluie. En plein la température que l’on ne voulait pas pour faire la route des grandes Alpes. Aux portes du diable, un resto. Yes! Nous arrêtons pour prendre un bon café chaud.

19 juin 2012

Lausanne à Thonon-les-Bains, 124km, 877m


Les Krazy Kanak’s

Du 16 au 19 juin

Sous les conseils de Stéphane, nous partons de Lausanne en suivant les bords du lac Léman avant de grimper dans les vignobles pour suivre la route de la petite corniche. Avant de partir nous téléphonons Alain qui va venir nous rejoindre quelque part sur la route. Il fait un temps extraordinaire et sans nuage, les montagnes sont bien dégagées et le bleu du lac est magnifique. A voir le nombre de cyclistes sur la route, nous voyons que tous attendait patiemment ce beau samedi. La route de la petite corniche est de toute beauté.

De Lausanne à Fenalet-sur-Bex 2012-06-16

15 juin 2012

Oron à Lausanne, 27km, 429m


Le Lac Léman

15 juin

Notre endroit de camping est parfait, nous sommes si bien cachés que nous pouvons dormir tard ce matin. Et nous brunchons avec la vue sur les montagnes avant de parcourir les quelques kilomètres avant Lausanne, ou Olivier et Béa nous attendent.
De Oron à Lausanne 2012-06-15


14 juin 2012

Fribourg à Oron, 80km, 895m


La vallée de la Gruyère

14 juin

Incroyable! Il fait un temps magnifique ce matin. Le soleil est sorti et nous pouvons enfin voir toute la splendeur des Alpes.

De Fribourg à Oron 2012-06-14

 Difficile de croire qu’il faisait un temps de chien hier. Le déjeuner pris, tous nous aide a descendre nos sacoches en bas, merci! Nous disons cette fois nos adieux. Merci Anja, Florence, Janine et Roger pour la super soirée, si jamais vous venez à passer par le Québec, arrêtez-vous chez nous.

13 juin 2012

Berne à Fribourg, 96km, 999m


Pluie et froid de canard!

11, 12 et 13 juin

Une petite journée de congé ou nous nous levons tard. Après avoir regardé notre route pour les prochains jours, nous partons vers Berne pour visiter un peu. Anja, la copine de Roger, nous accompagne jusqu’au train. Nous nous disons au revoir, mais pas des adieu car nous allons la revoir à Fribourg. Elle nous invite gentiment chez elle, super! Le temps est toujours incertain, le magnifique ciel bleu se couvre souvent et une forte pluie froide tombe. Quel mois sommes-nous? Il faisait plus chaud en février qu’en ce mois de juin! Bref, tout ceci ne nous empêche pas de marcher la jolie vieille ville et de regarder la belle architecture.
De Bern 2012-06-11


11 juin 2012

Zurich à Berne, 188km, 1370m


Au royaume d’Heidi

Du 8 au 11 juin

Il pleut encore fort ce matin. Et nous devons avancer. Nous n’avons d’autre choix que de partir. Pas question de prendre le train, on triche pas et c’est trop cher. Le départ est retarder jusqu’à midi. Nous lunchons avec Ramona et Joshua qui nous invitent fortement à rester. La pluie recommence de plus belle des que nous partons.
De Zurich à Oberkirch 2012-06-08


7 juin 2012

Zurich, 7 km


Congé

6 et 7 juin

Pour faire changement depuis notre arrivée en Suisse, il pleut ce matin. Nous paresserons donc au lit avant de se lever et de déjeuner. Nous attendons le retour de Beni pour une partie d’Octopus avant d’aller marcher en ville. Zurich est une charmante ville avec de beaux bâtiments. Tout en marchant nous passons à l’arrière d’une église ou se tient un mariage. L’orchestre est composé de quatre gentilshommes qui jouent de l’alpenhorn, l’instrument traditionnel Suisse.

De Zurich 2012-06-06

5 juin 2012

Bâle à Zurich, 120km, 1815m


La Suisse

4 et 5 juin

Le 4 au matin, nous disons à bientôt à nos chers amis. Que de bon temps nous avons eu, qu’est-ce que l’on a bien mangé, bu et ri. Le rythme de la journée est donné dès les premiers coups de pédale. Et aussi la couleur du temps. Julie et Jean-Yves ont leur maison au pied de la montagne et nous devons passer par-dessus pour se rendre à Liestal. Après avoir essuyé la première averse de la journée sous un arbre, nous arrivons au pied de la côte de 20%. 20%? Aie, aie aie…
De Basel à Aarau 2012-06-04


3 juin 2012

Bâle, 0km


Julie et Jean-Yves

3 juin

Il pleut ce matin et, nous ne sommes pas sur nos vélos, youppi! Nous avons tous un peu la tête dans la brume ce matin, ça paraît que nous n’avons plus vingt ans. Jean-Yves s’occupe bien de nous en nous ‘’crinquant’’ au super café au lait. Un peu plus réveillé, nous partons en ville pour une visite touristique.
De Basel 2012-06-03


2 juin 2012

Strasbourg à Bâle, 189km, 719m


L’Alsace

31 mai, 1er et 2 juin

Jean-François et Isabelle nous laisse dormir ce matin. Nos yeux ne s’ouvriront qu’à dix heures! Ça fait très du bien après dix jours de pédalage intensif. Jean-François revient en début d’après-midi avec le lunch, nous sommes si gâtés. Isabelle, elle de son côté est en train de bosser et nous irons la retrouver au centre-ville pour un cinq à sept. Anne-Claire, la sœur d’Isabelle, pensant par-là, nous rejoint pour quelques consommations. Que de plaisir nous avons eu, dommage qu’il reste si loin. C’est maintenant au tour de Jean-François de nous laisser, il y a une répétition avec son groupe de musique, Skannibal Smith, qui donne un concert demain soir. Pour le souper, nous irons au petit resto du coin pour une dégustation de tarte flambée avec un bon petit blanc alsacien. Ce fût une super visite chez nos amis et nous espérons vivement qu’ils viennent au Québec prochainement pour que nous puissions se revoir. Milles mercis pour tout, avec ce petit repos nous pouvons bien repartir.
De Strasbourg à Colmar 2012-06-01


30 mai 2012

Koblenz à Strasbourg, 342km


La Vallée du Rhin

Du 27 au 30 mai

Le 27 au matin, le camping est actif. Dans notre coin, nombreux sont les voyageurs en vélo et la plupart sont sur le point de partir lorsque nous émergeons de notre tente. Nous pensions bien prendre une journée de congé mais, sans warmshower et pris dans un camping surpeuplé, nous décidons de continuer notre route vers Mainz et Strasbourg. Koblenz n’est pas une destination touristique, le seul attrait de la ville est surtout la rencontre des deux rivières, La Moselle et Le Rhin.
De Koblenz à Loreley 2012-05-27

26 mai 2012

Trier à Koblenz, 214km


La Moselle

25 et 26 mai

Kornelia et Harry nous attendent ce matin pour un bon petit-déjeuner avant que la journaliste arrive vers les neuf heures. Selon nous, nous pensons que l’entrevue a très bien été. Il est près de midi lorsque nous partons. Le tracé de La Moselle est plat et très sinueux. En suivant la route et non la piste cyclable, Koblenz est à environ cent cinquante kilomètres de Trier, il est vrai que nous nous rajoutons des kilomètres mais, la balade est plus agréable et tranquille.
De Trier à Bernkastel, 2012-05-25

24 mai 2012

Luxembourgville à Trier, 67km, 733m


Que d’aventures!

Le 24 mai

Enfin le soleil, le ciel bleu et de la chaleur! Au chant des oiseaux nous déjeunons paisiblement avant de partir voir Luxembourgville. La piste cyclable passe à travers les champs et de nombreux pâturages, difficile de croire que la capitale est si proche. Louis nous fait une belle prestation de cirque du soleil lorsqu’il passe dans une flaque de boue, il zigzague tant bien que mal pour ne pas terminer beurrer jusqu’aux oreilles et ça fonctionne!  Il finit sa danse dans les champs et le foin. Son vélo est un peu boueux mais sans plu et Louis est correct. Malgré que nous soyons qu’à moins de quinze kilomètres, nous mettons près d’une heure pour arriver en ville.
De Luxembourg à Trier 2012-05-24

23 mai 2012

Namur à Luxembourgville, 214km, 2373m


Les Ardennes

21, 22 et 23 mai

Il pleut fort ce matin quand nous déjeunons et Maarten prend la décision de ne pas rouler avec nous jusqu’à Dinant. Nous le comprenons très bien de ne pas vouloir rouler sous la pluie. La gare est au coin de la rue de nos hôtes et c’est là que nous faisons nos au revoir à Maarten et Christophe. Ce fut tout un plaisir pour nous de rouler avec toi Maarten et sache que nous t’attendons, avec ta douce Céline, chez nous à Québec. Si tu veux, tu peux toujours venir nous rejoindre à quelque part d’autre sur notre route.

De Namur à Malvoisin 2012-05-21


20 mai 2012

Bruxelles à Namur, 83km, 685m


L’Orage

20 mai

Bien qu’il fasse gris ce matin, Benoît nous dit de ne pas nous en faire, c’est que le soleil fait encore dodo! C’est donc avec ces sages paroles que nous disons au revoir à Bertrand, Paola, François et Benoît. N’oubliez pas que notre maison à Québec est toujours ouverte pour vous recevoir. Un gros merci pour ce trop bref séjour dans votre humble demeure, ce fut un très grand plaisir de vous revoir. Effectivement, Benoît avait bien raison et le soleil sort des nos premiers coups de pédale. Notre route ce matin, est magnifique. Nous roulons à travers l’immense forêt de Soignes.

De Bruxelles à Namur 2012-05-20


19 mai 2012

Bruxelles, 0km


Bertrand et Paola

19 mai

Après s’être levez tard et pris un bon petit-déjeuner, la petite famille part pour leur cours de tennis hebdomadaire.
De Bruxelles 2012-05-19


 Pas question de rien faire pendant ce deux heures, nous irons donc voir le parc du Cinquantenaire et sa fameuse porte, qui est à dix minutes à pied. Pour la première fois depuis le 2 mai, nous avons chaud et nous pouvons nous promener en petite chemise.

De Bruxelles 2012-05-19


18 mai 2012

Utrecht à Bruxelles, 246km


Roulez avec Maarten

16, 17 et 18 mai

Maarten, notre bon ami Hollandais avec qui nous avons roulez en Espagne, nous attends ce matin à la gare d’Utrech. Salut Maarten! Nous sommes tellement heureux  le revoir après notre courte rencontre chez ces parents à Amsterdam.  Nous avons la pédale légère  ce matin. Pédaler avec lui nous donnes des ailes. Le temps semble plus qu’incertain mais cela ne change rien à notre bonheur de rouler en direction de la Belgique et de leurs fantastiques bières et  frites! La route est superbe, le soleil décide de sortir de sa cachette nuageuse des derniers jours.
De Utrecht à Den Bosch 2012-05-16


15 mai 2012

Amsterdam à Utrecht, 55km


Fini les vacances

15 mai

Il pleut fort ce matin. Il a fait si beau les derniers jours que nous espérions avoir la même température aujourd’hui pour commencer notre seconde traversée Européenne. Il est encore tôt  nous ne quitterons pas avant quatorze heures, peut-être que d’ici là la température sera plus clémente. Ce matin c’est les valises et les derniers préparatifs. Nos sacoches sont assez vides. Pour les prochains jours nous ne ferons ni bouffe ni camping. Nous sommes attendus soit chez des Warmshower soit chez Maarten à Utrecht ou soit chez Bertrand. De plus, nous avons épuré beaucoup notre matériel. Déjà onze heures, il faut aller reconduire maman à l’autobus.
De Amsterdam à Utrecht 2012-05-15


14 mai 2012

Amsterdam, 0km


Maman, jour 5, 6 et 7 

Du 12 au 14 mai
 
Le 12 mai. Samedi et jour ou le marché de Dopperstraat devrait être le plus animé. Selon le descriptif que nous avons lu sur internet, ce marché fut voté un des dix meilleurs au monde, arrivant juste en dessous du grand marché d’Istambul, ce qui veut tout dire. La tête plein de souvenirs de ce marché, nous partons tout enthousiaste. Après avoir au complet le marché, nous en venons tous à la même conclusion, mais à qui ont-ils demandé pour coter ce marché?
De Amsterdam 2012-05-12


11 mai 2012

Amsterdam, 0km


Maman, jour 3, 4 et 5

Du 9 au 11 mai

Le 9 mai, on embarque dans le train pour Den Haag. Friedel et bébé Luke nous attendent à la sortie. Et la visite de Den Haag commence avec le musée Maurithuis. De l’extérieur le musée ne semble pas si grand mais il y a plusieurs annexes sont à l’arrière. Nous nous concentrerons  sur la partie peinture des grands maitres lors de la période de l’âge d’or de la Hollande. Nos yeux sont bien content de voir que ‘’la jeune fille à la perle’’ n’est pas parti en vacance et que nous pouvons admirer ce chef d’œuvre de Vermeer. Il semblait facile pour ce peintre de faire de belles peintures car il n’en peignait que deux par année.
De Amsterdam 2012-05-09